Greffe de cheveux : les étapes

Greffe de cheveux : les étapes
4 (80%) 2 votes

cheveux par la greffeLa calvitie serait un signe d’intelligence et d’humilité. C’est aussi ce  que semble penser  un important acteur hollywoodien quand il dit que :

“Dieu a inventé la calvitie pour rendre les hommes plus humbles.” BRUCE WILLIS

Alors chers amis Français,  la calvitie serait-t-elle devenue le signe extérieur de la  grandeur  d’un être humain ou simplement ou un désavantage d’un point de vue  purement esthétique ?

Sans vouloir répondre  à cette question, nous allons consacrer les prochaines lignes à expliquer  comment vous pouvez renoncer  à ce supposé signe d’humilité en recourant à une greffe de cheveux. Dans ce cadre,  nous avons choisi de vous expliquer une séance typique de micro-greffes en employant la technique de la bandelette.Pour les femmes , sachez que vous pouvez aussi recourir aux extensions de cheveux.Pour cela contactez les fournisseurs tels que  http://www.elite-extensions.fr/ , https://www.3d-extensions-cheveux.com et https://www.extens-hair.com/fr/

C’est quoi la bandelette d’abord ?

La bandelette est une technique qui consiste à « prélever » .Elle est assez différente de la technique de greffe qui est courante dans les centres spécialisés. En France, la technique de la bandelette est beaucoup pratiquée par certains spécialistes. Les sujets qui subissent ce type de soins sont dans la plupart des cas ravis du  résultat. Dans la majeure partie des cas on note un vrai changement.  Autre point qui milite pour le choix de cette technique est que les cicatrices des prélèvements par bandelette ne dépassent pas  les un millimètre de large qui sont réalisés sur une suture de trichophytie. Par ailleurs , il est possible pour les femmes qui n’ont pas assez de cheveux sur leur cuir chevelure de s’adonner aussi à cette technique qui leur est recommandé . Cela leur permettra d’augmenter le volume de leur chevelure. Bien vrai que la pose d’extension de cheveux peut s’avérer être une solution efficace, mais la  technique de la bandelette est assez naturelle. Alors chères dames, offrez-vous ce luxe !

Si vous êtes à Paris ou  dans une autre ville comme  Lyon, vous pouvez  toujours trouver des chirurgiens très expérimentés dans le répertoire des adresses de cliniques qui peuvent vous faire subir  cette technique avec brio. Lorsque vous aurez trouvé le chirurgien, il ne vous restera plus qu’à prendre rendez-vous avec lui pour qu’il effectue cette greffe. Arrivé une fois dans la salle de greffe, le chirurgien procèdera dans un premier temps,  au dessin des zones à traiter $ et réalisera des clichés photographiques de votre calvitie. La zone de prélèvement à l’arrière de la tête est rasée sur une bande allongée d’environ un centimètre de largeur en fonction du nombre de greffons prévus. Une anesthésie locale y est injectée afin de prélever les greffons.

La bandelette cutanée contenant toutes les racines de cheveux est prélevée par le chirurgien en un seul fragment et la plaie résultante est refermée selon la nouvelle technique de  suture trichophytie  à l’aide d’un fil résorbable. Elle est invisible car cachée par les cheveux voisins. L’étape du prélèvement dure moins de 30 minutes.

Le chirurgien va ensuite commencer à préparer la zone chauve receveuse sur laquelle les greffons seront implantés. De minuscules fentes d’environ 1 millimètre  sont réalisées sur la peau chauve à l’aide d’un instrument très fin. Grâce à la finesse des instruments utilisés, il est possible de réaliser plusieurs milliers d’incisions sur la peau totalement chauve ou clairsemée. Cette étape dure environ trois quart d’heure.

L’implantation des greffons consiste ensuite à placer délicatement les greffons un par un dans chaque incision le plus souvent à l’aide de micro-pinces très fines. Chaque greffon est inséré en suivant l’axe de la fente en totalité dans la peau sur plusieurs millimètres de profondeur de telle sorte que seule reste visible en surface la partie superficielle du cheveu.

A la fin de l’opération, on réalise un petit nettoyage et un séchage. Il n’y a pas de pansement ni bandage. Vous pouvez vous recoiffer normalement de la même manière que le matin. Sur la zone greffée, on peut apercevoir de nombreuses petites traces d’impact légèrement rouges correspondant à l’emplacement des greffons. A l’arrière de la tête, on ne remarque absolument rien, la zone de prélèvement reste totalement invisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *